Quel est l'entretien nécessaire pour une voiture électrique ?

Vous êtes propriétaire d'une voiture électrique ? Vous prévoyez d'investir dans ce type de véhicule pour circuler au quotidien ? Vous devez savoir que, comme les voitures thermiques, les modèles électriques nécessitent un entretien régulier pour éviter de finir prématurément dans des casses automobiles comme GPA26. Plusieurs opérations doivent être réalisées au cours de la révision d'une voiture électrique. Découvrez les détails les concernant. 

Quelle est la durée de vie d'une voiture électrique ? 

Le véhicule électrique est à la fois propre et conçu pour présenter une durée de vie assez longue. Comparée à une voiture carburant à l'essence ou au gasoil, sa longévité est mesurée selon les cycles de charge et de décharge. Elle ne tient donc pas compte du nombre de kilomètres parcourus comme pour les voitures thermiques. 

Sur une voiture thermique, le fonctionnement repose sur un certain nombre de systèmes et d'équipements pouvant comporter des pièces d'usure. Pour ce qui est du véhicule électrique, il est assuré par la batterie de traction. Considéré comme le cœur de l'automobile, cet équipement emmagasine l'énergie nécessaire pour alimenter le moteur électrique. 

La batterie d'une voiture électrique est conçue pour afficher une durée de vie de 10 à 15 ans si l'automobile effectue à peu près 20 000 kilomètres par an. Cela équivaut à 1 000 ou 1 500 cycles de recharge, soit entre 200 000 et 500 000 kilomètres. Toutefois, tout dépend du modèle de l'équipement, du modèle ou de l'entretien effectué. Les habitudes de conduite peuvent également impacter la longévité de la batterie. Il en est de même pour les conditions thermiques d'utilisation du véhicule. 

Notez que lorsque la batterie d'une voiture électrique arrive en fin de vie, elle peut être recyclée. Il existe des professionnels compétents dans ce type d'intervention. Une fois le véhicule hors d'usage remis à la casse automobile, le constructeur, un garagiste compétent ou une équipe qualifiée se charge des opérations de démontage et de recyclage. En effet, la batterie nécessite une manipulation spécifique et des outils adaptés.

Entretien et révision : quelles sont les particularités d'une voiture électrique par rapport à une version thermique ou hybride ?

Une voiture électrique se distingue d'un modèle thermique par le peu d'entretien qu'elle nécessite. En effet, le moteur électrique n'est pas soumis aux divers frottements mécaniques que peuvent engendrer les pièces d'un moteur thermique. Aucun échappement ou échange de liquides ou de gaz ne s'effectue. En raison de l'absence de ces éléments, la voiture électrique ne requiert aucune vidange, aucun changement de filtre et aucun remplacement de la ligne d'échappement. Cela impacte considérablement le coût d'entretien accordé au véhicule. 

Vous devez également savoir que le fonctionnement d'un moteur électrique ne repose que sur un nombre réduit de pièces. D'ailleurs, aucune pièce d'usure nécessitant un entretien régulier ou un remplacement fréquent n'est enregistrée. Votre voiture électrique ne dispose d'aucune courroie de distribution, d'aucun joint de culasse ni d'aucune durite pouvant conduire à la casse moteur. 

Sur une voiture électrique, votre sécurité est assurée par deux systèmes de freinage. Le système de freinage récupératif recourt au moteur pour recharger la batterie de façon ponctuelle. Le véhicule embarque également un système de freinage traditionnel à disque ou à tambour. Ce dernier comporte quelques consommables qu'il faut changer au fil des utilisations. C'est le cas des plaquettes de frein.

Sur une voiture électrique, la boîte de vitesses manuelle et l'embrayage sont aussi absents. La rotation est directement fournie par le moteur électrique. Le conducteur n'a qu'à appuyer sur l'accélérateur pour produire un champ magnétique autour de la pièce dédiée. Aucune panne relative à la transmission ne peut avoir lieu, ce qui réduit amplement le prix de l'entretien. 

Cependant, quelques points de contrôle traditionnels vérifiés sur une voiture thermique doivent également être examinés ou réalisés sur une version électrique. Ils concernent notamment l'entretien du châssis, celui des pneumatiques, celui de la carrosserie ou celui de la direction. La vérification du système de climatisation, des équipements de confort ou de la suspension est similaire à celle des véhicules thermiques. 

Au lieu de vous rendre dans un garage spécialisé, certaines opérations d'entretien de voiture électrique peuvent être réalisées par vos soins. Vous pouvez, par exemple, prendre en charge la vérification des niveaux de liquide de refroidissement ou de frein, ou la pression de gonflage des pneus.

Entretien à faire : comment faire durer la batterie d'un véhicule électrique ?

Comme le nombre de pièces d'usure est réduit sur un véhicule électrique, la batterie est l'élément principal qui sollicite de la vigilance. Comme l'autonomie de la voiture repose sur cet équipement, vous devez adopter de bonnes habitudes au quotidien pour optimiser sa durée de vie. Voici quelques gestes pour entretenir cet équipement et éviter d'envoyer prématurément votre voiture à la casse : 

  • Évitez les décharges complètes et les recharges maximum ;
  • Privilégiez une fenêtre de charge située entre 20 et 80 % ; 
  • Rechargez quotidiennement la batterie ; 
  • Utilisez la voiture électrique tous les jours, même pour de courts trajets ;
  • Réduisez autant que possible le nombre de charges rapides ; 
  • Attendez que la batterie refroidisse après une recharge avant de démarrer la voiture ; 
  • Préservez votre voiture électrique de la chaleur et de la surchauffe (place de parking ensoleillée, accélérations continues, charges lourdes, pneus sous-gonflés, etc.) ; 
  • Maintenez une allure de 60 km/h lors de la conduite.

Même si la voiture électrique ne nécessite que peu d'entretien par rapport à une version thermique, elle est soumise à un contrôle technique obligatoire. Dans les pays membres de l'Union européenne, cette vérification s'effectue tous les deux ans après le quatrième anniversaire du véhicule.

Quel est le prix d'entretien d'une voiture électrique ?

L'entretien d'une voiture électrique est légèrement différent de celui d'un modèle thermique en raison des éléments qui la composent. Ce type d'automobile comporte, par exemple, une batterie avec un voltage particulier et des ampérages élevés à manipuler avec prudence. Les opérations nécessitent parfois du matériel adéquat et le respect d'une procédure spécifique qu'il est préférable de confier à un professionnel agréé. L'entretien annuel ou régulier de votre véhicule électrique implique ainsi des frais variés en fonction du type d'intervention indispensable.

La vidange est-elle indispensable sur une voiture électrique ? 

Comme énoncé plus haut, certains éléments présents sur un moteur thermique sont absents du moteur électrique. Les échanges de flux liquides n'ayant pas lieu, aucune vidange n'est à effectuer sur une voiture électrique. C'est une opération d'entretien en moins vous permettant d'économiser sur le budget consacré aux dépenses quotidiennes. 

À quelle fréquence entretenir une voiture électrique comme la Renault Zoé ?

Les constructeurs automobiles préconisent un entretien tous les 15 000 km sur une voiture essence et tous les 20 000 km environ sur un moteur diesel. En revanche, le contrôle d'un véhicule électrique comme la Renault Zoé doit être effectué en moyenne tous les 30 000 km. Afin qu'il se déroule dans de meilleures conditions, confiez-le à un professionnel agréé. 

En ce qui concerne les pièces comme les pneus ou les plaquettes de frein, la fréquence de remplacement varie selon leur usure. Elle est généralement similaire à celle des véhicules classiques et dépend du kilométrage. Que ce soit pour une voiture thermique ou électrique, les plaquettes de frein sont à remplacer tous les 10 000 à 30 000 kilomètres. Pour les pneus, le remplacement est envisageable lorsque la profondeur minimale des sculptures atteint 1,6 mm. En général, ce changement est réalisé après 40 000 km, mais peut évoluer en fonction de la qualité des pneumatiques.

Quels peuvent être les inconvénients d'un retard d'entretien d'une voiture électrique ?

Pour les pièces d'une voiture électrique nécessitant un remplacement, il est recommandé de respecter la fréquence de changement pour éviter les accidents. En effet, rouler avec des plaquettes de frein usées affecte votre sécurité et celle des autres usagers de la route. Les risques d'accident augmentent considérablement. Il en est de même pour les pneus lisses ou présentant des signes d'usure anormaux.

En ce qui concerne la batterie d'une voiture électrique, son usure est indiquée par différents symptômes. Toutefois, cette pièce est conçue pour afficher une durée de vie similaire au véhicule. Dans certaines situations, il arrive même qu'elle soit encore fonctionnelle alors que les autres pièces sont usagées. Dans tous les cas, si la batterie est hors service alors qu'elle n'a pas été remplacée, vous constaterez une perte d'autonomie de votre voiture électrique.

Combien coûte l'entretien d'une voiture électrique : les frais afférents

Bien que l'utilisation des voitures électriques soit assez récente, il a été constaté que leur coût d'entretien est largement inférieur à celui des versions thermiques. Pour rappel, leur fréquence d'entretien est plus espacée par rapport à celle des voitures essence ou diesel. Le nombre de pièces mécaniques à vérifier régulièrement est aussi réduit, ce qui rend l’entretien beaucoup moins contraignant. Ces différents avantages diminuent considérablement les frais d'entretien liés à l'usage de ce type d'automobiles. 

En moyenne, les frais d'entretien d'une voiture électrique s'élèvent à 800 euros par an contre 1 000 euros par an pour une version thermique. Le coût appliqué par les professionnels est d'environ 20 % inférieur à celui affiché pour entretenir une voiture essence ou diesel. Cependant, si la révision implique le changement de batterie de traction, la facture peut augmenter et s'aligner à celle de l'entretien d'une auto thermique.

Sachez que même lorsqu'elle est usée, la batterie d'une voiture électrique peut profiter d'une seconde vie. En général, elle est exploitée dans le but de servir de système de stockage stationnaire. Comme sa puissance ne peut plus propulser une voiture, elle permettra d'emmagasiner de l'énergie renouvelable générée par un particulier, par exemple. Les composants renfermés par la batterie de voiture électrique peuvent aussi être extraits et utilisés comme matières premières par d'autres secteurs. 

Publié le : 30/11/2023

Derniers articles

4.74
Très bien