Quelle est la durée de vie d'une voiture ?

L'achat d'une voiture est un investissement important. Cependant, il ne s'agit pas d'un équipement éternel. Il s'use au fil des utilisations, en fonction des modes de conduite ou de l'entretien. Pour savoir si votre voiture arrive en fin de vie ou s'il est temps de la remettre à la casse, des signes avant-coureurs se manifestent. Des casses auto comme GPA26 vous ouvrent leurs portes pour accueillir votre véhicule usagé.

Quelle est la durée de vie moyenne d'une voiture ?

Lorsque vous achetez une voiture, vous vous centrez essentiellement sur son état, le kilométrage et son ancienneté. Cela vaut particulièrement pour les voitures d'occasion. À ces critères s'ajoutent d'autres éléments comme la catégorie, l'entretien ou le type de carburant qui sert à l'alimenter. Ils influent considérablement sur la durée de vie du véhicule. En effet, notez qu'une voiture comprend plusieurs pièces d'usure qui jouent un rôle important sur sa longévité.

À partir de combien de km une voiture avec un moteur diesel ou essence est-elle vieille ?

Selon les différents bilans de fiabilité édités par divers professionnels, la durée de vie moyenne d'une voiture est estimée suivant une utilisation dans des conditions normales. L'on entend par conditions normales : le climat tempéré, l'entretien régulier, l'âge moyen de 10 ans et l'usage fréquent à vitesse correcte. Elles comprennent également un kilométrage d'environ 150 000 km pour une voiture essence et d'à peu près 250 000 km pour une version diesel. 

Les moteurs diesel sont réputés comme des modèles plus durables par rapport aux versions à essence. En effet, les motorisations alimentées au gasoil tournent moins vite que celles carburant à l'essence. Cette lenteur préserve les équipements de l'usure prématurée.

Cependant, cela n'est pas souvent le cas sur certains modèles. Actuellement, des technologies innovantes sont intégrées à certains moteurs diesel pour décupler leur puissance. Ultra-pointues, elles ont tendance à altérer les pièces de façon précoce. Lorsque les multiples opérations d'entretien qui en découlent et leur périodicité ne sont pas respectées, la longévité du moteur est remise en cause. 

Certaines études sur la durée de vie des véhicules diesel embarquant une grosse cylindrée montrent aussi qu'ils affichent une longévité supérieure. Ils sont équipés d'organes périphériques surdimensionnés et sont conçus pour résister aux kilomètres. Dans ce cas, le moteur tourne également lentement et s'use moins vite. Pour un moteur à trois cylindres, la durée de vie est estimée à 150 000 km, tout dépend de plusieurs facteurs comme le style de conduite. 

En ce qui concerne les moteurs essence, la durée de vie moyenne est estimée à 200 000 km environ. Cela dépend essentiellement de plusieurs facteurs, dont la qualité du carburant. La marque et le modèle sont aussi des critères importants. À titre d'exemple, le moteur du véhicule Toyota Corolla peut afficher une longévité de plus de 300 000 km, tandis que celle d'une Mazda MX-5 Miata est de 250 000 km.

Compte tenu de tous ces éléments, il est assez compliqué de déterminer le kilométrage maximum d'une voiture à moteur thermique. Certaines motorisations essence ou diesel s'usent au bout de 50 000 km, tandis que d'autres peuvent fonctionner même après 300 000 km, voire plus. 

Quel est le kilométrage maximum d'une voiture électrique ? 

Contrairement aux véhicules à moteur thermique, il se révèle plus complexe d'évaluer la durée de vie moyenne des voitures électriques. En effet, comme il s'agit plutôt d'un type de motorisation récent, les études et les bilans de fiabilité les concernant sont peu nombreux. 

Sur les voitures à moteur thermique, le kilométrage est l'élément de référence pour connaître la longévité du véhicule. Sur un modèle électrique, elle varie en fonction de la durée de vie de la batterie. Les cycles de charge et de décharge ne sont donc pas les facteurs influençant la durabilité de l'auto. En moyenne, la batterie d'une voiture électrique peut fournir entre 1 000 et 1 500 cycles. Ces chiffres correspondent à peu près à 12 ans d'utilisation ou à une moyenne de 300 000 à 500 000 km. 

Tout comme sur les versions thermiques, la durée de vie des véhicules électriques dépend de plusieurs facteurs, dont les conditions d'utilisation, l'entretien ou le style de conduite. La marque peut aussi être un facteur impactant sur la durée de vie réelle de la voiture. 

Quand une voiture est trop vieille : est-ce que l'estimation de la durée de vie en kilomètres est fiable ?

L'ancienneté et les kilomètres parcourus sont souvent les points de repère utilisés pour identifier la durée de vie restante d'un véhicule. Le kilométrage est régulièrement celui préconisé par rapport à l'âge. En effet, il est tout à fait possible qu'une voiture âgée de 5 ans, mais qui n'a presque pas pris la route s'use plus lentement qu'une auto qui a servi. Cependant, d'autres critères plus importants sont à prendre en compte, puisque certains éléments d'une voiture à usage urbain sont plus sollicités que ceux d'un modèle circulant à la campagne. 

Ainsi, pour être certain de la durée de vie de la voiture, il convient de se pencher sur les équipements principaux comme le moteur. Pour déterminer la longévité du véhicule, il est nécessaire de mesurer l'âge du moteur. Cet élément est défini en fonction des révolutions générées, c'est-à-dire le nombre de tours moteur réalisé depuis sa première mise en circulation. À titre indicatif, le nombre de tours par minute effectué sur 10 km de route de ville est largement supérieur à celui exécuté sur une route de campagne d'une même distance. 

Dans le cas des trains roulants, la comparaison pour déterminer l'usure est plus compliquée. En effet, en ville, la voiture roule à petite vitesse, cela se révèle moins fatigant pour les trains roulants. En revanche, les freinages et les accélérations sont réguliers, ce qui favorise leur usure. 

D'une certaine manière, le nombre de tours moteur, le nombre de freinages et le nombre d'accélérations sont à considérer plus que le nombre de kilomètres.

Comment savoir quand changer de voiture : comment estimer réellement sa durée de vie ?

Compte tenu de tous les paramètres encadrant le fonctionnement de votre voiture, sa durée de vie approximative n'est pas de 250 000 km ou autre. En réalité, chaque pièce ou chaque système présente une longévité différente les unes des autres. Tant que l'entretien et le remplacement des éléments défectueux sont réalisés à temps, la voiture peut continuer de rouler. 

Pour ce qui est du moteur, par exemple, les cylindres et les pistons peuvent tenir assez longtemps. Si aucune négligence ni panne grave ne survient, ils conservent leur puissance et leur compression. Cela peut être le cas même si le bloc moteur a déjà roulé sur 500 000 km.

En termes d'estimation de la durée de vie des véhicules, toutes les marques et tous les modèles sont différents. Les équipements qu'ils embarquent sont différents. Il existe des voitures dont les matériaux ont été sélectionnés pour éviter les coûts de production importants et alléger le prix de vente. En revanche, d'autres sont pensées pour durer.

Durée de vie d'une voiture : quels sont les équipements qui s'usent ?

Une voiture est constituée d'un ensemble de systèmes mécaniques, électriques ou électroniques. Ils sont eux-mêmes composés de pièces d'usure qui s'altèrent au fil des kilomètres parcourus par le véhicule.

Cycle de vie de voiture : les trains roulants

Les trains roulants figurent parmi les pièces principales d'une voiture. Ils sont conçus pour maintenir la liaison entre l'auto et la route. Ils sont constitués des amortisseurs, des triangles de suspension, des roues et des pneus. 

L'usure des trains roulants se manifeste généralement au niveau des roulements de roues, des silentblocs, des rotules, des disques, des plaquettes de frein, des amortisseurs, des ressorts ou des pneus. À titre d'exemple, pour ce qui est des silentblocs, ils sont rattachés au bras ou au triangle de suspension. Lorsqu'ils font l'objet d'une usure, notamment un craquèlement, il est nécessaire de procéder au changement de l'intégralité de la pièce (bras et silentbloc). Sachez que les équipements métalliques ne sont pas sujets au vieillissement alors qu'il faut les remplacer. En outre, une opération visant à rectifier la géométrie est également indispensable. 

La suspension au niveau des trains roulants peut aussi s'user. En effet, en raison des multiples enchaînements de compression et de détente, les ressorts finissent par se fatiguer. Ces pièces d'usure sont constamment sollicitées puisqu'elles servent à suspendre la voiture en l'air. Les amortisseurs, quant à eux, sont opérationnels uniquement lorsque le véhicule circule. En ce qui les concerne, les éléments métalliques affichent une longue durée de vie. En revanche, l'huile circulant au sein du système et les joints d'étanchéité sont ceux qui sont sujets à l'usure. 

Par ailleurs, l'usure des trains roulants est favorisée par des problèmes de voilage des roues ou de la géométrie. Ils génèrent des vibrations qui finissent par altérer les autres éléments comme les rotules ou les cardans. Sachez tout de même que l'usure des trains roulants ne suffit pas à immobiliser la voiture. Elle dégrade plutôt le confort et la sécurité du conducteur et des passagers. 

L'évaluation de la durée de vie des trains roulants et de tous les équipements qui les composent est difficile. Elle dépend de l'état des routes empruntées régulièrement, des habitudes de conduite ou de la monte pneumatique.

La transmission : l'usure d'une boîte automatique

Sur la partie de la transmission, les roulements sont les éléments qui s'usent plus rapidement. Il en est de même pour les flectors en caoutchouc, les synchros de boîte de vitesses et l'embrayage.

S'il est nécessaire de comparer, vous devez savoir que les boîtes automatiques à trains épicycloïdaux sont les versions qui présentent une longue durée de vie. En réalité, les pièces mécaniques sont préservées. Les contraintes sont plutôt accaparées par l'huile de boîte de vitesses. Le fluide est brassé par les convertisseurs et les embrayages multidisques humides. Seuls les pignons solaires et satellites sont soumis à des contacts physiques assez rudes. Cependant, ces éléments sont conçus pour durer. 

La transmission : l'usure d'une boîte manuelle et robotisée

Sur une transmission équipée d'une boîte de vitesses manuelle, les articulations des cardans sont les principales pièces d'usure. Il s'agit notamment des articulations logées au niveau du différentiel et de celles installées au niveau des arbres de transmission. Elles peuvent se rompre à n'importe quel moment. 

Combien de temps garder une voiture : comment le moteur s'use-t-il ?

Le moteur figure parmi les principaux systèmes embarquant des éléments d'usure pouvant accélérer le vieillissement de la voiture sans une prise en charge rapide. En effet, les pannes potentielles peuvent se manifester, entre autres, au niveau : 

  • Des durites ;
  • Des silentblocs de support de moteur ou de boîte ;
  • Des paliers et des coussinets du turbo, du compresseur de climatisation, des bielles, du vilebrequin, des arbres à cames, de la pompe à eau ou de la pompe à huile ;
  • Des poulies ;
  • Des injecteurs ;
  • De la pompe à injection ;
  • De l'échappement ;
  • Des sondes comme la sonde lambda, le débitmètre ou la sonde de pression d'huile. 

En général, la durée de vie moyenne du moteur est évaluée à environ 250 000 km. Cependant, il est tout à fait possible d'atteindre plus de 500 000 km à condition de respecter la maintenance. En effet, les pistons et les cylindres sont conçus pour une longévité extrême. La segmentation est confectionnée de manière à résister si le taux de compression demeure dans la limite du raisonnable. L'huile moteur est adoptée pour empêcher les frottements métalliques qui accélèrent l'usure des pièces. 

Les pièces d'usure du moteur sont les courroies de distribution et d'entraînement des accessoires. La courroie de distribution ou courroie crantée est vitale pour la vie du moteur. La courroie accessoire assure le fonctionnement de la direction assistée. Leur durée de vie moyenne est comprise entre 5 et 10 ans. Si votre voiture embarque une courroie de distribution à chaîne, en théorie, sa durée de vie ne présente aucune échéance. 

Les durites font aussi partie des pièces d'usure du moteur d'une voiture. Ces pièces sont constamment soumises à la chaleur et à la pression interne de la motorisation. En raison de cette exposition de longue durée dans des conditions extrêmes, elles finissent par se dégrader naturellement, ce qui requiert un remplacement. En général, la durée de vie des durites est estimée à 20 ans. Toutefois, plusieurs facteurs peuvent accélérer leur usure. 

Le turbo intégré au moteur de votre voiture peut aussi faire l'objet d'usure. Sa défaillance peut être favorisée par un jeu qui se manifeste au niveau des turbines ou une lubrification insuffisante du palier central. Un filtre à particules, un échappement bouché et/ou un Wastegate (vanne de rejet) mal piloté peuvent aussi être à l'origine de l'usure du turbo. Il arrive qu'un turbo soit défaillant à seulement 50 000 km. Cependant, en prenant toutes les dispositions nécessaires, cet équipement peut durer assez longtemps. 

Sur le moteur, les paliers et les roulements sont également des pièces d'usure pouvant altérer la longévité de la voiture. Leur durée de vie est influencée par la qualité de l'huile moteur utilisée et la fréquence des vidanges. 

La segmentation est une partie du moteur de véhicule pouvant s'user, bien qu'elle soit faible. Son altération est provoquée par l'oxydation et le laminage de l'huile moteur. La présence de carburant dans l'huile moteur et la pression inadaptée en raison de la défectuosité de la pompe à huile accélèrent sa défaillance. 

S'il existe une pièce du moteur dont la durée de vie est limitée, c'est certainement la poulie. Le problème provient généralement de l'usure du roulement. C'est particulièrement le cas sur un mécanisme souple comme la poulie Damper. 

Un moteur comporte une série de ressorts. Certains sont placés au niveau des soupapes, d'autres sont logés au niveau du volant moteur bi-masse. Peu importe leur emplacement, il arrive qu'ils perdent de leur vigueur ou se cassent. Bien qu'ils nécessitent un remplacement immédiat, leur usure n'affecte pas réellement le fonctionnement du moteur. 

Parmi les équipements du moteur, la pompe à injection de version récente n'est pas éternelle. Cependant, s'il s'agit d'un système d'injection indirecte à basse pression, la perte de performances peut résulter d'une obstruction des injecteurs. En ce qui concerne ces derniers, les injecteurs conçus pour subir une pression importante sont assez fragiles. 

Le moteur équipé d'un calculateur est relié à un ensemble de plusieurs capteurs. Ces équipements sont sujets à l'usure, en fonction de leur emplacement et de leur fonctionnement. Les capteurs constamment soumis à la chaleur, comme la sonde lambda, présentent une durée de vie limitée. Il en est de même pour ceux qui sont exposés à la suie ou à l'encrassement. À titre d'exemple, le capteur d'angle de volant peut fonctionner pendant à peu près 40 ans.

Comment s'usent les autres équipements d'un véhicule ?

Les autres équipements qui composent une voiture ne sont pas conçus pour être sujets à l'usure. Le châssis coque, par exemple, est confectionné pour durer aussi longtemps que la carcasse. Cela n'est uniquement valable que si aucune zone n'est touchée par la rouille. Une vigilance extrême est nécessaire si vous résidez en bord de mer ou en montagne. Il est aussi indispensable de préserver la voiture de l'humidité qui accélère sa dégradation. 

Quelle usure peut-on remarquer sur une voiture électrique ? 

Bien que les voitures électriques soient conçues de manière à durer plus longtemps que les versions thermiques, les équipements techniques qu'elles renferment ont une durée de vie limitée. Par exemple, le moteur électrique peut s'user avec le temps. Le fil de bobine peut se rompre en raison d'une surchauffe. Cela cause ensuite une soudure parasite des fils de cuivre, ce qui corrompt le fonctionnement du circuit électrique du stator ou du rotor. 

En outre, la batterie d'une voiture électrique peut aussi favoriser la réduction de sa durée de vie. Avec le temps, cet équipement peut perdre en capacité, tout dépend des sollicitations, de la marque et de sa fabrication. Son usure conduit à l'inefficacité du système de refroidissement et au problème de gestion des cellules.

En prime, les composants électriques chargés de la gestion de la puissance peuvent aussi flancher. C'est le cas des onduleurs et des redresseurs qui s'usent en raison de leur exposition à l'effet Joule. 

Dans tous les cas, les pannes potentielles se manifestant sur les voitures électriques sont généralement plus onéreuses en termes de réparation que celles des versions thermiques.

Quel est le profil type caractérisant une voiture durable ? 

Certaines marques et certains modèles sont considérés par les conducteurs et les utilisateurs comme des versions présentant une durée de vie plus longue que les autres.

Les critères d'une voiture durable

En général, les véhicules haut de gamme profitent d'une construction réfléchie avec des matériaux soigneusement sélectionnés pour durer. Dans certaines situations, leur prix peut être abordable, particulièrement ceux âgés de plus de 8 ans. 

Les utilisateurs considèrent les voitures à moteur longitudinal, de 6 cylindres et de fabrication allemande comme des véhicules durables. Chez certains constructeurs, un modèle de 1993 de 350 000 km, par exemple, est plus fiable par rapport à une version récente de 50 000 km. Sachez que les autos modernes et récentes embarquent des organes susceptibles de générer davantage de pannes potentielles. Il s'agit entre autres du système d'injection directe haute pression qui se révèle sensible aux contraintes de pression. Il en est de même pour le FAP qui est plus sujet au colmatage ou pour les différents calculateurs pouvant être défectueux. 

D'après les sondages et les études réalisés, une voiture diesel atmosphérique embarquant le moins de parties électroniques possible est durable. Ce type de véhicule est équipé d'un bloc moteur robuste et ne comporte aucun système d'allumage commandé. Il est également conçu pour s'adapter au carburant de moyenne qualité.

Quelle marque de voiture tombe le plus en panne ?

Plutôt que de connaître le modèle de véhicule qui tombe le plus en panne, il est préférable de se pencher sur les marques les plus fiables selon les utilisateurs. Dans le top 8, vous pouvez retrouver Citroën, Toyota, Opel, Honda, Peugeot, Fiat, Audi et Mercedes. Selon un classement américain datant de 2014, les modèles d'auto les plus fiables sont entre autres les modèles Honda Accord, Subaru Legacy, Toyota Avalon, Honda Odyssey et Nissan Maxima. 

Pour ce qui est de la catégorie de voiture la plus fiable, les berlines familiales ou les monospaces sont en tête de liste. Viennent ensuite les berlines compactes, les SUV et les citadines.

Les petits trajets favorisent l'usure d'une voiture

Un petit trajet correspond à une distance de 4 km environ. Une voiture qui ne roule presque pas tous les jours peut également faire partie de celles qui effectuent régulièrement de petits trajets. Vous devez savoir que les déplacements de courte distance empêchent la production de chaleur indispensable à l'élimination de la condensation accumulée. Ainsi, l'humidité peut toucher le système d'échappement et se loger dans les tuyaux. Sur le long terme, elle peut favoriser la corrosion des équipements. Elle peut également toucher la carrosserie et rouiller les disques de frein.

Les autres facteurs d'usure

Une mauvaise pression des pneus peut accélérer l'usure de votre voiture. En effet, lorsque les pneus sont sous-gonflés, leur usure prématurée est inévitable. Cela conduit également à une surconsommation de carburant. Lorsque les pneus sont gonflés de manière excessive, ils adhèrent moins au sol, ce qui crée une instabilité de la voiture. Le risque d'éclatement augmente. 

L'usure précoce de l'embrayage altère également la durée de vie de votre voiture, particulièrement s'il s'agit d'une version manuelle. Cela est notamment provoqué par la pression inutile exercée sur la pédale lorsque l'embrayage n'est pas utilisé.

Les freinages brusques favorisent l'usure prématurée des plaquettes et des disques de frein. Sans entretien rapide, cela altère considérablement votre sécurité et favorise l'usure de la voiture. Il en est de même pour les voyants d'avertissement allumés sur le tableau de bord, mais qui sont ignorés.

Est-il possible d'allonger la durée de vie d'une voiture ?

Le rallongement de la durée de vie d'une voiture repose essentiellement sur son entretien. Un certain mode de vie et certaines habitudes doivent être respectés au quotidien pour optimiser sa longévité, à savoir : 

  • La réparation immédiate des dommages esthétiques ou mécaniques ;
  • Le remplacement périodique des fluides comme l'huile moteur, le liquide de transmission, de frein ou de direction assistée ou le réfrigérant de climatisation ;
  • La conduite avec une quantité acceptable de carburant ;
  • Le préchauffage du moteur avant de conduire ;
  • Le respect des fréquences d'entretien indiquées dans le carnet ;
  • Le changement des pneus et la vérification systématique de leur pression ;
  • La protection de la voiture contre la rouille.

Si vous constatez que votre voiture est en fin de vie, évitez de l'abandonner sur le bord de la route. Cela vous conduira au paiement d'une sanction sévère. Redonnez une seconde vie aux pièces qui la composent en remettant votre véhicule à une casse auto comme GPA26.

Trouvez votre pièce auto d'occasion

Retrouvez un large choix de pièces d'occasion pour votre véhicule
Publié le : 07/07/2023

Derniers articles

4.76
Très bien