Surchauffe du moteur de voiture : causes, conséquences et solutions

Les moteurs thermiques qui équipent les voitures actuelles ou anciennes peuvent être sujets à différentes sortes de pannes mécaniques. La surchauffe figure parmi les problèmes courants qu'ils peuvent rencontrer. Si cette panne survient sur votre moteur, une pièce mécanique ou un organe spécifique dysfonctionne sûrement. Heureusement, la surchauffe est un souci réparable, mais qu'il convient de prendre en charge rapidement pour éviter de graves conséquences. Elle peut nécessiter l'acquisition d'une pièce de rechange que vous retrouverez en quelques clics dans notre casse automobile en ligne GPA26.

Généralités sur le moteur thermique de voiture

Le moteur thermique est un ensemble d'équipements fonctionnant grâce à la chaleur que l'essence ou le gasoil procure. Lorsque le moteur tourne, il peut atteindre une température de 800° C dans la chambre de combustion, ce qui peut être insupportable par certaines pièces mécaniques. Ainsi, le circuit de refroidissement est mis en place pour maintenir la température entre 75 et 95° C afin de ne pas endommager les équipements.

Rappel sur le fonctionnement du circuit de refroidissement d'une voiture

Le circuit de refroidissement est indispensable pour assurer le fonctionnement optimal du moteur thermique. 

Quel est le rôle du circuit de refroidissement ? 

Le principe même d'un circuit est qu'un fluide circule à travers plusieurs pièces constitutives du système. C'est le cas du circuit de refroidissement. Comme énoncé plus haut, ce système a pour mission d'empêcher la montée excessive en température du moteur lorsqu'il est sollicité. Le circuit de refroidissement est logé à proximité des points chauds, au sein de la culasse. Il refroidit notamment les parois de la chambre de combustion où se déroulent l'admission et la combustion du mélange air-carburant.

Quels sont les composants du circuit de refroidissement ?

Le circuit de refroidissement de votre voiture est constitué de plusieurs pièces mécaniques possédant des fonctions spécifiques. 

Vous y trouverez les durites qui sont des tuyaux dans lesquels le fluide de refroidissement circule. Le système comprend également un radiateur de refroidissement. Comme son nom l'indique, cette pièce se charge de baisser la température du liquide. Une pompe à eau augmente le débit du fluide et un thermostat ou calorstat régule la température du fluide ainsi que du radiateur de chauffage. 

Le circuit de refroidissement comporte aussi un bouchon qui gère la pression dans le circuit et un vase d'expansion qui renferme le liquide. Des moto-ventilateurs s'intègrent également au circuit afin de souffler de l'air dans le radiateur. Enfin, le liquide de refroidissement caloporteur à base de glycol est celui qui circule dans le circuit. Il préserve les tuyaux de la rouille, lubrifie les pièces et présente un point d'ébullition assez important. 

Pourquoi ma voiture chauffe ? 

La surchauffe du moteur de votre voiture figure parmi les pannes les plus courantes et parmi celles dont la réparation peut être coûteuse. Elle peut même entraîner la casse complète du moteur, rendant le remplacement inévitable. Heureusement, il existe des moteurs d'occasion, notamment sur notre boutique en ligne GPA26, qui sont une alternative intéressante pour économiser lors de la réparation de votre véhicule. 

Est-il possible que le moteur de ma voiture surchauffe même à froid ?

Il est tout à fait possible que le moteur de votre véhicule surchauffe, même lorsqu'il est à froid. C'est le cas si vous résidez dans une région froide. En effet, les températures négatives peuvent geler le liquide de refroidissement stagnant dans le circuit ou dans le radiateur. Ce phénomène provoque un bouchon. Si vous allumez le moteur, le fluide peut figer pendant un certain temps. Aucun refroidisseur ne circule pour réguler la température des pièces mécaniques en friction, ce qui entraîne forcément la surchauffe, voire des dégâts plus importants. 

Quelles sont les causes de la surchauffe lorsque le moteur est chaud ? 

Plusieurs situations peuvent être à l'origine de la surchauffe du moteur de votre véhicule. En premier lieu, le manque de liquide de refroidissement qui circule dans les tuyaux figure parmi les principales raisons de ce type de problème. En effet, lorsque le niveau de fluide est insuffisant, il circule moins bien qu'à l'accoutumée. En raison de sa petite quantité, il a également tendance à se réchauffer plus vite. Le vide est aussi comblé par de l'air, ce qui diminue la capacité du liquide de refroidissement à capter la chaleur. 

Un joint de culasse endommagé peut aussi causer la surchauffe du moteur de votre voiture. Cette pièce est logée entre le bloc moteur et la culasse. Elle a pour mission de connecter ces deux équipements tout en assurant l'étanchéité de la connexion. Lorsque le joint de culasse perd de son étanchéité, le liquide de refroidissement peut s'échapper. La quantité de ce dernier est réduite et la surchauffe moteur est possible. 

La surchauffe du moteur de votre automobile peut aussi être occasionnée par l'obstruction du radiateur. Cet équipement est conçu pour optimiser le refroidissement de l'eau via l'air. Si la surface contractant l'air est importante, l'eau qui passe dans le circuit est rapidement refroidie. Si la saleté s'accumule au niveau du radiateur, une partie de celui-ci est recouverte, ce qui réduit la surface en contact avec l'air. Le refroidissement du liquide est ralenti, voire stoppé si la quantité d'impureté est importante. Le moteur a tendance à surchauffer puisque le fluide bout. 

Le dysfonctionnement du calorstat provoque une surchauffe du moteur. Cette pièce est conçue pour conserver le fluide dans un circuit réduit lorsque le moteur est froid. Cela, pour le réchauffer plus rapidement afin d'optimiser la température du moteur une fois allumé. Lorsque le liquide atteint une température adéquate, la vanne du calorstat s'ouvre pour permettre à l'eau de traverser le grand circuit et le radiateur. Si ce thermostat rencontre une défaillance, l'eau n'atteindra pas la température recherchée, ne passera pas dans le radiateur et l'ensemble du moteur surchauffera. 

La surchauffe du moteur de votre voiture peut être causée par une pompe à eau hors service. Cet équipement est monté au niveau du moteur dans le but d'optimiser la circulation du liquide de refroidissement. En cas de défaillance, l'eau refroidie ne peut pas traverser le circuit de refroidissement. Elle stagne à un certain niveau du système. Le fluide finit par monter en température. Sachez que l'usure de la pompe à eau peut être provoquée par un mauvais réglage de la courroie censée l'entraîner.

Une climatisation hors service peut être l'une des raisons conduisant à la surchauffe du moteur. Si cette dernière se manifeste lorsque vous activez le système de climatisation de votre véhicule, le ventilateur de condenseur intégré est probablement défectueux. Par ailleurs, l'huile moteur est préconisée pour refroidir le bloc moteur, soit la partie basse du moteur. Si sa quantité est faible, la surchauffe est à prévoir. 

Si votre véhicule est alimenté à l'essence et que la surchauffe se manifeste lorsque vous l'allumez, le problème peut provenir du système d'allumage. Les bougies conçues pour générer la combustion de carburant sont hors service et le distributeur ne fonctionne pas correctement. L'injection de carburant ne s'effectue pas au bon moment, ce qui altère la combustion et génère la surchauffe moteur. S'il s'agit d'un véhicule récent et équipé d'un calculateur, ce dernier peut être aussi à l'origine du cas de surchauffe.

Si la météo annonce de fortes chaleurs et que la surchauffe moteur ne se manifeste qu'à ce moment, le ventilateur de radiateur est probablement défectueux. Cet équipement contribue au refroidissement du liquide. Vous pouvez être sûr de son dysfonctionnement dans le cas où le moteur surchauffe, mais qu'aucun bruit n'est émis.

Un circuit bouché, c’est-à-dire obstruant le passage du liquide de refroidissement, peut aussi être la cause de la surchauffe du moteur de votre véhicule. 

Pourquoi ma voiture surchauffe au ralenti ? 

Vous constatez que votre voiture surchauffe au ralenti, notamment lorsque vous êtes coincé dans les embouteillages ? La panne peut probablement être provoquée par l'usure prématurée d'un équipement de votre système de refroidissement. En général, la surchauffe est générée par la casse du ventilateur de radiateur. Une vérification manuelle ou à l'aide d'un appareil de diagnostic de cet équipement s'impose. Vous devez également contrôler le connecteur de câblage afin de déceler tout éventuel fil cassé ou effiloché. Si votre véhicule comporte un bouchon de radiateur, assurez-vous que celui-ci est parfaitement en place et ne fuit pas. 

Les autres causes préalablement citées peuvent également être à l'origine de la surchauffe du moteur au ralenti. C'est notamment le cas d'un faible niveau de liquide de refroidissement ou de la défaillance de la pompe à eau.

Symptômes : comment savoir si le moteur de ma voiture chauffe ? 

Divers signes peuvent vous indiquer la surchauffe du moteur de votre voiture. Certains d'entre eux se traduisent par des symptômes visuels tandis que d'autres se réfèrent plutôt à des ressentis lorsque vous conduisez votre véhicule. 

Il est certain que votre voiture surchauffe si de la vapeur s'échappe du capot. En effet, si le liquide de refroidissement entre en ébullition, de la vapeur se forme et essaiera de s'échapper du circuit par tous les moyens. Cela peut conduire à l'éclatement d'un tuyau en raison d'une accumulation importante de pression dans le système de refroidissement. À ce moment, le capot est chaud prenez donc des précautions lors de son ouverture. Sachez que cette vapeur peut prendre la forme d'une fumée blanche et opaque.

Une surchauffe du moteur peut aussi se traduire par la présence de liquide frais sur la surface du moteur ou sur le sol. Dans ce cas, la pompe à eau fuit ou un tuyau du circuit s'est rompu. Par conséquent, le liquide de refroidissement fuit et laisse une traînée sur le sol ou sur le moteur. Notez que la couleur du fluide est souvent rouge ou bleue. 

Une « odeur de chaleur » évacuée par les bouches d'aération de votre véhicule peut également indiquer que le moteur surchauffe. Elle provient de l'échauffement de toutes les pièces constituant le moteur. En fonction des éléments en surchauffe, l'odeur peut s'apparenter à celle du carburant ou de caoutchouc. Elle est sentie dans tout l'habitacle. 

La surchauffe du moteur peut se traduire par l'altération de votre confort de conduite. En effet, vous pouvez sentir que le moteur ne fonctionne pas efficacement. Il peut manifester une perte de puissance ou un ralenti assez brusque. Si la température du moteur s'élève, même très peu, le calculateur ajuste la quantité de carburant à injecter, ce qui affecte les performances du moteur. De plus, les pièces du moteur se dilatent et exercent une pression importante sur l'équipement. 

Lorsque vous effectuez une vérification pour identifier l'origine des inconforts, vous pouvez observer que le niveau de liquide de refroidissement contenu dans le bocal est inférieur à celui normal. La fuite peut être lente et progressive qu'une vérification régulière est recommandée. 

Si le témoin lumineux relatif à la température moteur s'affiche sur le tableau de bord de votre voiture, le moteur surchauffe certainement. Il en est de même si un bruit sourd est audible lors de vos déplacements en voiture. 

Que faut-il savoir sur le voyant de température moteur ? 

Lorsque vous observez le tableau de bord de votre voiture, vous pouvez retrouver le voyant de température moteur parmi les témoins affichés. 

Comment reconnaître que la température du liquide de refroidissement est élevée : témoin lumineux

Le voyant de température moteur est également connu sous le nom de voyant de température de liquide de refroidissement. Ce témoin est assez facile à interpréter. En effet, il se présente sous la forme d'un thermomètre posé verticalement et affiche une couleur rouge. Deux petites vagues sont également visibles sous le pictogramme. Le fonctionnement du témoin de température de liquide de refroidissement repose sur l'action des capteurs nichés au sein du vase d'expansion. Ces capteurs reçoivent des informations qu'ils transmettent au calculateur de gestion du moteur. Ce dernier est rattaché au voyant lumineux sur le tableau de bord. 

Voyant de liquide de refroidissement rouge, bleu ou autre : qu'est-ce que cela signifie ? 

Le voyant de température de liquide de refroidissement ne s'allume que pour signaler un problème au sein de votre véhicule. Il affiche une couleur rouge ou orange. Ce témoin n'est jamais bleu. 

L'allumage du témoin de température de liquide de refroidissement en permanence sur le tableau de bord informe que le fluide atteint une température anormalement élevée. Une surchauffe de la voiture est à prévoir. Cela peut indiquer que la chaleur générée à l'aide de la combustion n'est pas correctement évacuée par le système de refroidissement intégré. Si vous continuez de circuler avec votre véhicule, les différents signes de surchauffe se manifesteront, notamment le dégagement de la fumée blanche.

Un voyant de température moteur qui s'allume peut aussi signifier la défaillance du capteur de température. En effet, si ce détecteur tombe en panne, il diffuse une information erronée au calculateur. Suite à cela, le moteur peut passer en mode dégradé pour prévenir tout éventuel risque de surchauffe. Il est à noter que la défectuosité du capteur de température se traduit par un voyant qui clignote ou s'allume de manière intempestive. 

Un voyant de température qui s'éclaire fréquemment peut aussi annoncer un vase d'expansion percé, fissuré ou endommagé. Comme vous le savez, cela entraîne la fuite et la faible quantité de liquide de refroidissement. Vous pouvez le vérifier en jetant un œil sous votre véhicule, s'il y a présence d'écoulement de liquide. Profitez de ce contrôle pour ausculter les différentes pièces du système de refroidissement ou du moteur, à savoir le radiateur, le joint de culasse ou la pompe à eau. Les durites méritent également une inspection pour vérifier un éventuel dommage. 

Où se trouve l'aiguille de température ?

L'aiguille de température est aussi appelée jauge de température. Elle est essentiellement présente sur certains modèles de véhicules anciens. Comme son nom l'indique, ce dispositif indique la température du liquide de refroidissement. S'il montre une chaleur élevée, le moteur est en surchauffe. En général, si l'aiguille pointe sur le niveau de température bas, le moteur est froid, ce qui se produit lorsque votre véhicule est à l'arrêt depuis un moment. Si vous circulez pendant un certain temps, mais que la jauge demeure au niveau bas, elle est probablement cassée. Il est aussi possible que la faible température indiquée par l'aiguille annonce le blocage du calorstat à la position ouverte. 

Le voyant de température et l'aiguille de température du liquide de refroidissement peuvent être complétés par le témoin de niveau de liquide de refroidissement. Ce dispositif lumineux est synchronisé avec un capteur logé dans le vase d'expansion. Ce détecteur transmet également des informations au calculateur pour ajuster le moteur et avertir le conducteur si besoin. Le niveau de liquide de refroidissement contenu dans le bocal est le renseignement qu'il transmet au calculateur. Si le niveau de liquide de refroidissement est en dessous de la normale, le voyant s'allume sur le tableau de bord. 

Quelles peuvent être les conséquences d'une surchauffe du moteur ?

Que votre moteur surchauffe lorsqu'il est froid, lorsqu'il est au ralenti ou lorsqu'il est chaud, cela peut avoir des conséquences plus ou moins importantes. Tout dépend généralement de l'origine de la panne. 

Quels sont les dégâts que peut engendrer la surchauffe du moteur d'une voiture ? 

La température élevée du liquide de refroidissement entraîne des dégâts importants sur le moteur, particulièrement si l'origine du dysfonctionnement n'est pas prise en charge rapidement. En règle générale, la surchauffe du moteur favorise l'usure prématurée du moteur et des pièces qui le composent. En effet, lorsque le moteur atteint une température élevée, les pièces sont excessivement chaudes et l'huile moteur ne parvient plus à les lubrifier correctement. Les mouvements de friction deviennent de plus en plus forts que les équipements s'usent plus vite. Au fil du temps, cela peut aisément provoquer la casse complète du moteur. 

Si les mesures nécessaires ne sont pas prises dans les plus brefs délais, la surchauffe du moteur génère des réparations assez coûteuses. Sachez que le prix d'un moteur de rechange pour voiture est assez important. Toutefois, vous pouvez opter pour un moteur de réemploi pour réduire les coûts. Vendus dans une casse auto, ces équipements se déclinent en différentes versions pour correspondre à votre modèle de voiture. Retrouvez, par exemple, ce qu'il vous faut parmi les moteurs d'occasion Renault commercialisés sur notre plateforme GPA26. Outre le bloc moteur, vous devez aussi changer les pièces d'usure comme le joint de culasse. 

L'intervention, bien qu'elle soit confiée à un professionnel, sera certainement fastidieuse, ce qui engendrera une longue attente avant de pouvoir utiliser votre véhicule à nouveau. La durée de la réparation peut aussi traîner, impactant le temps de travail du mécanicien. Dans tous les cas, le tarif horaire appliqué varie d'un garage à l'autre. Pensez à demander un devis avant de confier le remplacement du moteur endommagé à un professionnel. 

Quels sont les risques de rouler avec un moteur qui surchauffe ? 

Si de la fumée blanche se dégage de votre capot de voiture ou si tout autre signe de surchauffe du moteur se manifeste, il est déconseillé de continuer à rouler avec votre auto. En effet, les dommages et les dégâts que cela entraîne peuvent être assez onéreux et irrémédiables. Si vous êtes en pleine conduite et que le moteur surchauffe, certaines précautions sont à prendre immédiatement.

Comment faire pour refroidir un moteur en surchauffe ? 

Face à une surchauffe du moteur, vous devez prendre les précautions nécessaires afin de baisser la température et de limiter au mieux les dégâts. 

Combien de temps pour refroidir un moteur en surchauffe ? 

Lorsque votre moteur surchauffe, toutes les pièces nichées sous le capot sont soumises à une température élevée. Certaines d'entre elles sont même sous une telle pression qu'une explosion risque de se manifester à tout instant. Ainsi, avant toute tentative de résoudre la surchauffe moteur, prenez le temps d'attendre que le moteur et que tous ces équipements refroidissent. En général, le moteur refroidit environ 10 minutes après la coupure du contact. Cette attente peut évoluer en fonction du type de ventilateur intégré à votre véhicule. 

Que faire lorsque le moteur surchauffe : les dispositions à prendre 

Si vous conduisez votre voiture et que le moteur surchauffe en cours d'utilisation, certaines dispositions doivent être prises. Certaines manœuvres doivent également être évitées puisqu'elles se révèlent dangereuses pour vous et les autres usagers de la route. 

  1. Se garer sur l'accotement est la première chose à faire lorsque votre voiture surchauffe en cours de route. Laissez le moteur tourner et ouvrez le capot de façon à permettre à la chaleur, à la vapeur et à la fumée de s'échapper rapidement. Prenez garde puisque l'air chaud ou la vapeur emmagasinée dans un tuyau peut éclater brusquement. 

  2. Tournez le chauffage de votre voiture à fond, soit au réglage maximum. Ouvrez les bouches d'aération de l'habitacle puis activez le ventilateur. Cette opération vous aidera à aspirer rapidement une partie de la chaleur qui se trouve plus loin du compartiment réservé au moteur. Afin que la charge de ce dernier soit allégée, vérifiez que le système de climatisation soit parfaitement éteint. 

  3. Quelques minutes, soit 10, suffisent pour permettre au moteur de refroidir. Vous pouvez l'arrêter. Cependant, ne coupez pas le contact afin que les ventilateurs puissent continuer à tourner et évacuer la chaleur. En fonction du modèle et de la marque de votre voiture, vous pouvez maintenir le contact en tournant la clé à mi-course. Si votre véhicule fonctionne grâce à un bouton de démarrage Start and Stop, appuyez dessus sans exercer de pression sur le frein ou l'embrayage. 

Si la surchauffe se produit lorsque vous êtes coincé dans les embouteillages, évitez d'éteindre et de rallumer le moteur de manière successive. Au contraire, continuez de rouler à faible vitesse afin de réduire la sollicitation du moteur. 

Vous pouvez aussi tenter de rouler le plus vite possible en adoptant le régime moteur le plus bas. Lorsque vous roulez vite, une importante quantité d'air pénètre dans le radiateur. Le régime moteur bas réduit la combustion et diminue les risques de chauffe. Le débit de votre pompe à eau impacte également le régime moteur de votre voiture. Lorsque le régime moteur est rapide, la pompe tourne vite, ce qui contribue à atténuer la surchauffe. 

Certaines opérations doivent être évitées en cas de surchauffe du moteur. Cela concerne l'ouverture du trop-plein de fluide de refroidissement. Cette manœuvre est vivement déconseillée en raison de la pression et de la vapeur qui peuvent être accumulées dans le système. 

Si vous ne disposez d'aucune notion en mécanique automobile, il est préférable de faire appel à un professionnel pour résoudre la panne liée à la surchauffe du moteur. Il saura déceler l'origine du problème et détecter les éventuelles pièces automobiles à remplacer. Ne tardez pas à effectuer la réparation pour éviter que les dégâts s'étendent davantage. 

Comment résoudre le problème de surchauffe du moteur diesel ou essence ? 

Les mesures permettant de résoudre une surchauffe de moteur de voiture dépendent de l'origine du problème. 

Si la surchauffe du moteur de votre véhicule résulte du manque de liquide de refroidissement, il est donc nécessaire de rétablir sa quantité afin qu'elle atteigne sa valeur normale. Ce réajustement s'effectue généralement lorsque le moteur est froid. Au cas où votre auto viendrait de circuler et que le moteur serait encore chaud, vous devez attendre qu'il refroidisse, soit le temps indiqué plus haut.

Une fois la remise à niveau possible, remplissez le radiateur jusqu'à ce que le fluide apparaisse au bas du goulot. Attendez quelques minutes afin que le liquide s'infiltre dans le circuit et élimine l'air. Si le niveau redescend, remplissez à nouveau. Si ce n'est pas le cas, fermez le bouchon. Il peut aussi s’avérer que le niveau de liquide de refroidissement dans le vase d'expansion nécessite une remise à niveau. Vérifiez si une fuite du radiateur ou du vase d'expansion serait à l'origine de la diminution de la quantité de liquide. Si c'est le cas, effectuez la réparation chez un professionnel ou remplacez la pièce endommagée. Ce type de pièce, aussi bien le radiateur que le vase d'expansion, est disponible en version d'occasion sur notre plateforme GPA26. Pensez à cette solution pour réduire les coûts de réparation de votre véhicule.

Si le joint de culasse défectueux est à l'origine de la surchauffe du moteur de votre auto, remplacez-le sans tarder. Comme il s'agit d'une opération fastidieuse, technique et requérant des compétences en mécanique automobile, il est plus judicieux de le confier à un professionnel dans le domaine. Pour information, le changement de joint de culasse passe par plusieurs étapes aussi importantes les unes que les autres. Il implique la vidange du circuit de refroidissement, le retrait des durites rattachées à la culasse, l'extraction de la culasse et son nettoyage et l'installation du nouveau joint et des accessoires. L'opération s'achève par la remise à niveau du liquide de refroidissement et le contrôle du moteur. Tout cela représente environ 6 heures de travail pour un mécanicien qualifié. 

Pour résoudre un problème de surchauffe du moteur rattaché à l'obstruction du radiateur, vous devez nettoyer cet équipement. Le nettoyage peut s'effectuer à l'aide d'une brosse à poils doux et d’un produit dégraissant.

  1. Pour commencer, vous devez vidanger le radiateur et l'intégralité du système de refroidissement.
  2. Ensuite, injectez de l'eau déminéralisée dans le vase d'expansion afin qu'elle parcoure le circuit tout en entier.
  3. Laissez le moteur tourner pendant plusieurs minutes, éteignez et attendez qu'il refroidisse.
  4. Videz l'eau et vérifiez si elle est sale.
  5. Réitérez l'opération en ajoutant un produit adapté à l'eau.
  6. Une fois le radiateur débouché, remplissez de liquide de refroidissement adapté jusqu'au niveau préconisé. Cette opération peut aussi être réalisée au cas où la surchauffe du moteur serait générée par l'obstruction du circuit de refroidissement.

Si la surchauffe du moteur de votre voiture est provoquée par le calorstat bloqué en position ouverte ou fermée, il peut être nécessaire de le remplacer.

  1. Le remplacement se déroule en plusieurs étapes commençant par l'élévation de la voiture sur des chandelles. Il se poursuit avec la purge du liquide de refroidissement.
  2. Continuez en débranchant les durites et en délogeant le calorstat défaillant.
  3. Nettoyez les joints présents ou remplacez-les si besoin.
  4. Montez le nouveau calorstat et serrez les vis de fixation.
  5. Connectez à nouveau les durites et remettez du liquide de refroidissement. 

Une pompe à eau défectueuse à l'origine de la surchauffe du moteur de voiture peut être réparée ou remplacée. Tout dépend du diagnostic établi par le professionnel. Si cette pièce doit être changée, l’opération doit être réalisée par un mécanicien qualifié.

  1. L’intervention commence par le démontage des équipements afin d'accéder à la pompe à eau à extraire. Dans le cas d'un modèle entraîné par une courroie trapézoïdale, cette dernière doit être détendue et extraite également.
  2. Ensuite, l’opération continue avec le démontage de l'équipement défectueux et le desserrage des systèmes de fixation.
  3. Vient ensuite le montage de la nouvelle pompe à eau et la reconnexion des pièces retirées préalablement en suivant le sens inverse.
  4. Le remplacement de la pompe se termine par l'installation de la courroie en veillant à bien la tendre et par le remplissage du circuit avec le liquide de refroidissement adéquat. Une purge du fluide peut être indispensable pour éviter toute formation de bulles d'air. 

Si la climatisation de votre voiture ne produit plus de froid, il est possible que ce problème entraîne la surchauffe du moteur. Encore une fois, le spécialiste doit établir un diagnostic afin de déceler l'origine de la panne de ce système constitué de plusieurs pièces. Le problème peut provenir d'une fuite de gaz réfrigérant en raison d'un réservoir cassé. Ce dernier devrait être remplacé et rechargé. La panne de la climatisation peut aussi résulter de l'usure du condenseur, du détendeur, de la poulie, de l'embrayage de la poulie ou du compresseur. Le capteur intégré peut aussi être défectueux. Dans tous les cas, cela nécessite une réparation adéquate.

Si le système d'allumage de votre moteur essence est hors service et s'il provoque la surchauffe, vous devez identifier si la bobine d'allumage est usée. Si cela est le cas, vous devez le remplacer. Cette opération doit être réalisée par un professionnel qui saura choisir le modèle de rechange adapté à votre véhicule. Une fois l'équipement renouvelé, il importe de tester également les autres composants comme les bougies, le câble ou le module d'allumage. S'ils se révèlent hors service, leur changement est indiqué. Sachez que les étapes de remplacement de chaque pièce défectueuse peuvent varier en fonction de la marque et du modèle de votre voiture. Pour être certain que la surchauffe moteur soit résolue et que le système d'allumage soit de nouveau fonctionnel, ne confiez sa réparation qu'à un mécanicien expérimenté et de confiance. 

Si la surchauffe moteur provient du ventilateur de radiateur dysfonctionnel, il est utile de remplacer cet équipement. Son changement porte sur le démontage du ventilateur usé.

Pour ce faire :

  1. Vous devez attendre que le moteur soit froid et déconnectez la batterie.
  2. Ensuite, vous devez débrancher le connecteur du moteur du ventilateur et de celui du capteur de refroidissement. Les fixations de son support doivent également être desserrées afin de retirer complètement le ventilateur. Le remplacement du ventilateur de radiateur implique également l'installation du nouveau dispositif de rechange.
  3. Une fois que la pièce est identique à celle usée, vérifiez que la sonde, le radiateur et le thermostat sont en état de fonctionner.
  4. Procédez ensuite à la mise en place de l'équipement remplacement et à la fixation du support.
  5. Remettez les pièces déconnectées en place et testez le fonctionnement du ventilateur. 

Comment éviter la surchauffe du moteur de voiture ? 

Pour éviter que le moteur de votre voiture surchauffe en cours de route, il est conseillé d'adopter certains gestes pratiques. Cela concerne, par exemple, l'arrêt du moteur ainsi que de la climatisation et l'ouverture des fenêtres pour optimiser l'aération au sein de l'habitacle si vous êtes coincé dans les embouteillages. Votre conduite doit également être différente si vous arpentez une route de montagne en pleine saison chaude avec un véhicule chargé. En effet, il est plus judicieux de rouler doucement et même de faire des pauses régulières afin que le moteur et les systèmes intégrés refroidissent. Les accélérations brusques sont également déconseillées. 

Vous pouvez également éviter la surchauffe du moteur de votre véhicule en optimisant son entretien. Vous devez absolument respecter les intervalles de révision préconisés et mentionnés par le constructeur dans le carnet d'entretien. Cela implique notamment la vidange du liquide de refroidissement qui peut s'encrasser et ne plus assurer son rôle. Au moment des entretiens périodiques, vérifiez les pièces mécaniques, particulièrement les éléments du système de refroidissement. Observez leur état et voyez si un éventuel dysfonctionnement se manifeste. 

Pensez aussi à effectuer une vérification fréquente du niveau du liquide de refroidissement. Comme il s'agit d'un fluide évoluant en circuit fermé, sa quantité doit rester la même au fil du temps. Il est possible que vous enregistriez une légère baisse de temps en temps. Tout dépend des années d'utilisation de votre véhicule. En revanche, si le niveau est anormalement bas, il s'agit certainement d'une fuite qu'il faut réparer immédiatement. Dans tous les cas, vous devez remettre à niveau le liquide de refroidissement pour éviter l'élévation de la température. Il est recommandé de conserver une bouteille de liquide de refroidissement et une autre contenant de l'eau distillée dans le coffre de votre véhicule pour pallier un éventuel ajustement. 

Vous devez être attentif à tous les signes inhabituels qui peuvent se manifester lorsque vous conduisez votre voiture. Prêtez attention à l'aiguille de température qui peut vous aider à anticiper la surchauffe. 

Trouvez votre pièce d'occasion

Retrouvez un large choix de pièces de refroidissement d'occasion pour votre véhicule
Publié le : 19/12/2023

Derniers articles

4.77
Très bien