Quelles sont les pièces détachées disponibles dans les casses auto ?

Lorsqu'une voiture n'est plus bonne pour circuler, il est recommandé de la remettre à la casse. Il s'agit même d'une obligation imposée par la loi. Les centres VHU (Véhicule hors d'usage) comme GPA26 sont habilités à récupérer, à traiter et à recycler les épaves automobiles. Les pièces détachées que ces dernières renferment sont contrôlées et vendues sur le marché de l'occasion. Quels types de pièces détachées de véhicule peut-on retrouver dans un centre VHU ? La réponse.

Les professionnels automobiles en France sont obligés de proposer des pièces de rechange de voiture d'occasion

Depuis le 1er avril 2019, les garagistes ainsi que tous les professionnels opérant dans le domaine de la réparation automobile sont obligés de proposer des pièces de rechange d'occasion à leurs clients. Cette mesure est imposée par l'entrée en vigueur de l'arrêté du 8 octobre 2018 se rapportant à l'information du consommateur sur les prix. Cette loi concerne également les conditions de vente des pièces provenant de l'économie circulaire dans le cadre des opérations d'entretien ou de réparation de voiture. Elle impose que les PIEC, c'est-à-dire les pièces issues de l'économie circulaire recyclées ou reconditionnées soient suggérées avec les pièces neuves. En France, ce texte s'applique à environ 30 000 centres de réparation. 

Pour se conformer aux exigences de la loi, les professionnels de la réparation automobile peuvent se fournir en PIEC auprès des centres VHU (Véhicules hors d'usage), notamment pour se procurer des pièces de carrosserie. Ils peuvent également opter pour des pièces d'échange standard pour les équipements comme les injecteurs, les turbos ou les démarreurs. Les pièces d'échange standard ont été reconditionnées par des professionnels produisant des pièces neuves. Vous devez savoir que l'origine des PIEC et des pièces d'échange standard est traçable. Ces équipements sont également vendus à un prix relativement moins cher comparé aux modèles neufs. 

Bien que la proposition d'une PIEC ou d'une pièce reconditionnée pour le remplacement d'un équipement automobile défaillant soit une obligation pour le garagiste, choisir une pièce auto d'occasion n'est pas obligatoire pour l'automobiliste. 

Il existe tout de même quelques exceptions à cette obligation de proposition de pièces de réemploi. En effet, cette réglementation ne s'applique pas à la réparation des voitures sous garantie ou des véhicules faisant l'objet d'un rappel du constructeur. Il en est de même si la réparation du véhicule s'effectue à titre gratuit. Si le garagiste juge que l'utilisation d'une pièce de réemploi représente un risque pour la sécurité routière, la santé publique ou l'environnement, il peut contourner cette réglementation. Cela peut aussi être le cas si le délai de disponibilité des PIEC est incompatible avec celui de l'immobilisation de l'auto. 

De plus, certaines pièces automobiles ne peuvent pas être remplacées par des pièces de rechange d'occasion. 

Avant que l'automobiliste remette sa voiture pour réparation au garagiste, il est préférable que ce dernier édite deux sortes de devis. Le premier devis des travaux sera dressé avec des prix de pièces neuves tandis que le second affichera des prix de pièces de réemploi. 

Si le professionnel de réparation automobile n'informe pas ses clients de la possibilité d'usage de PIEC, il peut encourir des sanctions. En effet, le non-respect de cette obligation conduit à une amende de 3 000 € pour une personne physique et de 15 000 € pour une entreprise.

Qu'est-ce qu'une pièce détachée de véhicule issue de l'économie circulaire ?

Les PIEC ou pièces issues de l'économie circulaire sont de véritables alternatives aux pièces neuves. Il s'agit des pièces détachées de voiture qui ont directement été récupérées dans les centres VHU ou casses autos agréées. Ces équipements répertoriés parmi les modèles économiques permettent de limiter le gaspillage des ressources par le biais du recyclage et du réemploi. Les pièces issues de l'économie circulaire permettent de réviser et de réparer les voitures au même titre que les versions neuves. Fonctionnelles, elles sont également conformes aux exigences sécuritaires et qualitatives des pièces d'origine. 

Seul un centre VHU agréé par l'État est habilité à récupérer les PIEC sur les voitures hors d'usage. Il est également l'unique professionnel approuvé et apte à traiter les PIEC avant leur commercialisation. En effet, une série de tests et de contrôles est réalisée sur ces équipements afin de garantir leur qualité et leurs performances. 

Pour information, un centre VHU ou une casse auto est un professionnel disposant d'un parc permettant d'accueillir les véhicules épaves. Il possède également la capacité à effectuer la dépollution de ces déchets dangereux pour l'environnement. À l'issue de la dépollution des VHU, la casse auto transfère la carcasse à un broyeur agréé pour destruction. Les produits obtenus comme les éléments métalliques servent ensuite de matières premières pour la fabrication de nouveaux véhicules. Sur le plan administratif, le centre VHU agréé est également le professionnel chargé de l'annulation de l'immatriculation d'un VHU. En France, l'on dénombre un peu plus de 1 700 centres VHU agréés.

Pourquoi opter pour l'achat d'une pièce détachée d'occasion au magasin ou sur le site internet d'une casse auto ?

L'achat et l'utilisation d'une pièce détachée d'occasion provenant d'une casse auto présentent de nombreux avantages. 

Tout d'abord, l'usage des pièces issues de l'économie circulaire présente un avantage écologique et environnemental. En effet, en donnant une seconde vie à ces équipements, vous réduisez le gaspillage et la consommation des ressources énergétiques. Vous contribuez également à la diminution de la quantité de déchets produits par l'industrie automobile, notamment en évitant la confection de nouvelles pièces. Pour information, sachez que selon l'ADEME, le secteur du recyclage auto a atteint les 87,1 % du taux global de recyclage et de réutilisation en France en 2019. Cette filière présente également un taux de réutilisation et de revalorisation de 95 %.

Ensuite, les pièces issues de l'économie circulaire ont un avantage économique, particulièrement pour le consommateur. En effet, une pièce de réemploi affiche en moyenne un prix 50 % moins cher par rapport à un modèle neuf identique. En fonction de l'élément et de sa qualité, il peut être accessible jusqu'à 90 % moins cher. Si vous souhaitez économiser grandement sur le budget consacré à la réparation de votre voiture tout en préconisant la qualité, orientez votre choix vers les PIEC.

Bien que les pièces issues de l'économie circulaire soient des équipements qui ont déjà servi, elles sont quand même gage de qualité. En effet, elles fournissent des performances identiques à celles des pièces neuves. Comme il s'agit de pièces d'origine, les versions de réemploi sont parfaitement adaptées à un modèle de voiture en particulier. Ayant été soumises à divers contrôles, elles assurent à la fois qualité et fiabilité. Le reste varie en fonction de leur catégorie (entrée de gamme ou haut de gamme) qui dépend de leur état général. En cas de problème, il est possible de retourner le produit, sous réserve de conditions. 

En effectuant votre achat de pièces de réemploi sur le site internet d'un centre VHU, vous économisez également votre temps. Sur la boutique en ligne de GPA26, par exemple, la recherche de pièces détachées d'occasion s'effectue en seulement quelques clics. Il suffit d'entrer les caractéristiques de la pièce recherchée dans la barre correspondante et les suggestions apparaissent en un temps record. Vous n'aurez plus qu'à valider votre commande, à recourir au service de livraison ou à passer par le Drive pour la récupération. 

Ainsi, les PIEC commercialisées à moindre coût vous offrent la possibilité de contribuer à la Transition énergétique et de faire un geste responsable pour l'environnement. Leur utilisation vous permet également de veiller à votre portefeuille sans pour autant lésiner sur la qualité de la réparation effectuée.

Quelles sont les différentes pièces détachées automobiles ?

Une voiture est constituée de plusieurs organes qui fonctionnent en parfaite synchronisation. Ces organes sont formés d'un certain nombre de pièces qu'il est nécessaire de remplacer en cas de défaillance ou d'usure. Les pièces détachées sont les pièces de rechange de ces équipements d'organes. 

Parmi les organes d'une voiture, vous pouvez retrouver : 

  • Le moteur (embrayage, culasse, turbo, injecteur, démarreur, filtre à air, bougie, filtre à carburant et kit de distribution) ;
  • L'échappement (pot catalytique et silencieux) ;
  • Les trains roulants (rotules, cardans, amortisseurs, pneus et roulements) ; 
  • Le système d'éclairage (verres de phare, verres de feu, optiques et ampoules) ;
  • Le système de climatisation (compresseur et filtre à habitacle) ;
  • Le système de chauffage/ventilation (radiateur, pulseur d'air, sonde et thermostat) ; 
  • Le système de direction (rotule de direction, bras de suspension et barre stabilisatrice) ; 
  • La carrosserie (pare-chocs avant, pare-chocs arrière, rétroviseurs, bas de caisse, portières, ailes, capot et hayon). 

Lorsque l'un ou plusieurs de ces équipements de véhicule doivent être remplacés, vous pouvez miser sur : 

  • Les pièces détachées neuves d'origine : fournies directement auprès du constructeur ;
  • Les pièces détachées neuves adaptables : similaires aux versions neuves d'origine, mais proposées par les équipementiers automobiles ;
  • Les pièces détachées d'occasion ; 
  • Les pièces détachées reconditionnées.

Pour ce qui est des pièces détachées neuves adaptables, vous devez savoir que certains éléments, notamment les équipements de fonctionnement comme le moteur, ne sont pas proposés sous cette forme.

Quelles sont les réparations possibles avec des pièces détachées d'occasion récupérées dans une casse auto physique ou en ligne ?

Les équipements constitutifs des différents organes d'une voiture sont classés en diverses catégories. Tout dépend de leur fonction et de leur utilisation. Certains d'entre eux peuvent être remplacés par des pièces détachées d'occasion procurées dans une casse auto agréée. 

Les pièces mécaniques figurent parmi les éléments réparables et remplaçables par des modèles d'occasion. Elles regroupent entre autres : 

  • Le bloc moteur ;
  • La boîte de vitesses ;
  • L'alternateur ;
  • La pompe à injection ;
  • Le turbo ; 
  • Le compresseur de climatisation ;
  • Les trains avant et arrière ; 
  • Etc.

Les pièces de carrosserie ou d'équipement d'une voiture peuvent également être changées par des pièces détachées d'occasion fiables. Parmi elles, vous retrouverez notamment :

  • Les pare-chocs ;
  • Le capot ;
  • Les portières ;
  • Les ailes ;
  • Les rétroviseurs ;
  • Les phares ;
  • Les optiques ;
  • Le hayon ;
  • Les lève-vitres ;
  • Le tableau de bord ;
  • Le compteur ;
  • Le pot d'échappement ;
  • Le silencieux ;
  • Les roues ;
  • Les jantes alu ou les jantes tôles ;
  • Les pneus ;
  • Etc.

Quelles pièces du véhicule ne peuvent pas être remplacées par des pièces détachées d'occasion ? 

Bien que les casses autos agréées disposent d'un large choix de pièces issues de l'économie circulaire, certains éléments de votre voiture ne peuvent pas être remplacés par des versions d'occasion. En effet, cela pourrait représenter un risque important pour votre sécurité et celle des autres usagers de la route. 

Les pièces de sécurité sont celles qui requièrent uniquement un remplacement par des pièces de rechange neuves. Les éléments du système de freinage figurent parmi les principaux concernés. En effet, les plaquettes, les étriers et les disques de frein doivent absolument être changés par des versions neuves en cas d'usure. Il en est de même pour les pneus, l'embrayage, la batterie et les amortisseurs de votre voiture. 

Les pièces d'usure font aussi partie des équipements qu'il convient de changer par des modèles neufs. C'est le cas de la courroie de distribution qui est considérée comme le composant le plus fragile et le plus indispensable du moteur. En effet, si vous optez pour une courroie d'occasion, il est tout à fait possible que celle-ci présente des marques d'usure que vous ne pouvez pas apercevoir à l'œil nu. En cas de rupture, cela risque d'endommager fortement le moteur. Les filtres à huile et à air, le joint de culasse ou les joints de boîte de vitesses sont également des pièces d'usure à remplacer par des équipements neufs.

Quelles sont les pièces détachées les plus recherchées dans une grande casse auto ?

Comparées à d'autres, certaines pièces de rechange de voiture sont plus recherchées dans le secteur de l'occasion. C'est le cas du bloc moteur et des pièces moteur afférentes. Ils sont suivis de près par les boîtes de vitesses d'occasion aussi bien en version manuelle qu'en version automatique. Il existe même des centres VHU spécialisés dans la fourniture de boîtes de vitesses d'occasion. Le pare-chocs avant est également une pièce particulièrement recherchée sur le marché de l'occasion. Notez qu'il s'agit du premier équipement impacté en cas de collision. Il s'accompagne généralement du phare avant. Viennent ensuite : 

  • Les rétroviseurs ;
  • Les pièces de transmission ;
  • Les pièces électroniques ;
  • Les pièces du système de direction ;
  • Les pièces de châssis ;
  • Les pièces de carrosserie ;
  • Les pièces de la climatisation et du chauffage. 

En ce qui concerne les marques, les pièces de voiture Renault, des modèles Twingo et Clio 2, sont les plus recherchées par les clients. Celles des Peugeot 206, 207 et 307 ainsi que des Citroën sont également sollicitées.

Mettre une voiture à la casse : quel type de documents dois-je fournir pour que les pièces détachées de mon véhicule puissent être proposées comme pièces d'occasion ?

Si vous envisagez de mettre votre voiture à la casse afin que ses pièces soient proposées sur le marché de l'occasion, vous devez fournir quelques documents administratifs. Il s'agit : 

  • De la carte grise du véhicule, d'une déclaration de perte ou de vol ou d'un avis de retrait ou de remise ;
  • D'un certificat de non-gage ; 
  • D'un certificat de cession (Cerfa n°15776*01) rempli et signé.

Comment trouver une pièce détachée pas chère dans une casse auto comme GPA26 ?

Trouver une pièce détachée sur GPA26 est une opération assez simple :

  1. Rendez-vous sur la boutique en ligne ;
  2. Entrez le type de pièce, la référence, le modèle ou la marque de voiture dans la barre de recherche et validez. Vous pouvez aussi effectuer votre recherche par catégorie.

Trouvez votre pièce auto d'occasion

Retrouvez un large choix de pièces d'occasion pour votre véhicule
Publié le : 28/08/2023

Derniers articles

4.76
Très bien