Trop plein d'huile dans votre moteur de voiture: quelles conséquences?

Le fonctionnement du moteur d'une voiture repose sur l'activité synchronisée des différentes pièces mécaniques qui le composent. Pour permettre des mouvements fluides et concordants, ces équipements sont lubrifiés à l'aide de l'huile moteur. Cependant, en raison d'un problème quelconque, il peut arriver que le niveau du lubrifiant soit excessif. Cela peut avoir des conséquences notables sur la conduite et l'utilisation du véhicule. Focus sur le trop-plein d'huile.

Généralités sur l'utilité de l'huile moteur

L'huile moteur joue un rôle crucial dans le fonctionnement du moteur de votre voiture. Ce fluide optimise ses performances et allonge sa durée de vie. Il endosse plusieurs fonctions importantes. 

  • L'huile moteur lubrifie les pièces mécaniques mobiles du moteur pour empêcher les frottements générant la surchauffe et l'usure précoce ; 
  • L'huile moteur complète le liquide de refroidissement pour faire baisser la température sur certaines zones du moteur et pour répartir uniformément la chaleur ;
  • L'huile moteur désencrasse le moteur en récupérant les saletés et la crasse qui s'accumulent avant de les envoyer vers le filtre ;
  • L'huile moteur préserve les pièces métalliques de la corrosion.

D'une certaine manière, l'huile moteur vous offre la possibilité de réaliser des économies considérables. En effet, elle optimise la consommation de carburant en maintenant la propreté au sein du moteur. Le lubrifiant moteur contribue également à réduire les émissions polluantes dans l'environnement.

Quel est le bon niveau d'huile moteur d'une voiture diesel ou essence ?

L'huile qui lubrifie le moteur de votre voiture doit être contenue dans le réservoir dédié. Il s'agit du carter d'huile considéré situé au bas moteur. Ce récipient logé sous le vilebrequin est confectionné en aluminium, en tôle, en acier ou en plastique. En fonction du modèle de votre véhicule, le carter d'huile peut être humide ou sec. 

En ce qui concerne le bon niveau d'huile moteur, vous devez vérifier la jauge insérée dans le carter d'huile. Deux inscriptions servant de repère sont présentes sur cet équipement. Il s'agit de la marque MIN pour minimum et MAX pour maximum. Le niveau d'huile adapté à votre moteur doit être situé entre le seuil minimal et maximal. Il est préférable qu'il soit proche de la ligne MAX. 

Sur certains modèles de voiture, les mentions « chaud et froid » peuvent être inscrites sur la jauge d'huile moteur. Elles vous aident à trouver le niveau d'huile optimal selon la température du moteur. 

En général, la quantité d'huile moteur idéale est comprise entre 4 et 8 litres. Elle varie en fonction du volume du moteur. 

Une vérification du niveau d'huile doit être effectuée régulièrement. En général, vous devez l'inspecter tous les 1 500 à 2 000 km. Toutefois, cette fréquence peut évoluer en fonction du modèle de voiture, de son âge et de votre type de conduite. Le constructeur préconise également une fréquence de contrôle qu'il mentionne dans le carnet d'entretien.

Symptômes : comment savoir si le niveau d'huile moteur est excessif ?

L'excès d'huile dans le moteur peut se traduire de différentes manières. 

Une fumée blanche ou bleue qui se dégage de l'échappement de votre voiture peut indiquer un surplus d'huile dans votre moteur. Ces gaz d'échappement résultent de la combustion de l'huile par le moteur. Suite à une fuite, le moteur utilise et brûle le lubrifiant comme le carburant. Ce type de fumée épaisse peut également être provoqué par une fuite d'huile qui se dépose sur le métal chaud. 

Le surplus d'huile dans le moteur peut aussi se manifester par une odeur de brûlé qui se répand dans l'habitacle. Il peut être généré par le lubrifiant qui s'écoule sur les pièces métalliques chaudes du moteur. Cette odeur est assez caractéristique. Elle est à la fois âcre, aigre et spécifique. 

Lorsque l'huile moteur contenue dans le carter et traversant le circuit est excessive, vous pouvez constater une augmentation de la pression d'huile. Cette pression élevée génère des fuites aux points les plus sensibles de votre moteur. Il s'agit entre autres des joints, des tuyaux ou des garnitures. Ainsi, si vous observez des taches noires d'épanchement sous votre véhicule, cela peut indiquer une trop grande quantité d'huile. 

La pression d'huile élevée suite à l'importante quantité de lubrifiant est aussi spécifiée par le voyant dédié qui s'allume sur le tableau de bord. La jauge d'huile sur le tableau de bord peut aussi se comporter de manière étrange. En effet, elle peut osciller entre la position vide et pleine. 

En plus de ces symptômes, les difficultés de démarrage de votre voiture peuvent également indiquer une abondance de l'huile moteur. En effet, lorsque l'huile est excessive, elle devient mousseuse, ce qui réduit la lubrification des pièces mobiles du moteur. Cette mousse peut se déposer sur les bougies d'allumage, ce qui rend le démarrage difficile. Ce problème de démarrage peut être associé à :

  • Un moteur bruyant ;
  • Des difficultés à l'accélération ;
  • Une surchauffe du moteur ;
  • Des calages intempestifs du moteur ;
  • Une inconstance de la combustion interne du moteur. 

La surchauffe du moteur figure aussi parmi les symptômes les plus importants qu'un excès d'huile moteur peut montrer. Lorsque le lubrifiant se transforme en mousse, les pièces mobiles ne sont pas humidifiées comme il se doit. Elles sont soumises à plus de friction et de chaleur, ce qui engendre la surchauffe. 

Lorsque vous effectuez la vérification du niveau d'huile, vous pouvez constater sur la jauge qu'elle est en excès. Cela est le cas lorsque la marque dépasse l'indicateur MAX.

Comment savoir si l'huile moteur manque ?

Une quantité insuffisante d'huile moteur dans le carter se traduit par des symptômes similaires à un excès. Elle peut se manifester par le dégagement de fumée noire, grisâtre ou bleue résultant de la combustion du lubrifiant par le moteur. Si vous remarquez également des fuites d'huile, il est tout à fait possible que le niveau du lubrifiant contenu dans le carter soit bas. En vérifiant la jauge d'huile, vous pouvez certainement remarquer que le niveau est bas par rapport au seuil minimum indiqué. 

Pour vérifier le niveau d'huile, vous devez :

  1. Localiser la jauge d'huile qui s'apparente soit à un crochet ou à un anneau de couleur vive ;
  2. Prélever la jauge de son emplacement ;
  3. Essuyer la jauge à l'aide d'un chiffon ou d'un papier absorbant ;
  4. Replonger la jauge dans le carter d'huile ;
  5. Retirer la jauge une nouvelle fois ;
  6. Observer la trace d'huile qui se présente sur la jauge. Si le niveau est en dessous de la marque MIN, la quantité de lubrifiant est insuffisante et un réajustement est nécessaire. 

Quelle peut être la conséquence d'une quantité excessive d'huile moteur ?

L'excès d'huile peut entraîner de graves conséquences pour le moteur de votre voiture. Lorsque le remplissage est excessif, l'huile déborde de son contenant. Cela réduit la lubrification des pièces mécaniques du moteur. Comme le lubrifiant s'émulsionne, le flux d'huile circulant dans le système sera insuffisant pour atténuer les frottements entre les pièces. Le moteur risque de surchauffer, voire de tomber en panne. La surchauffe est à la fois un symptôme et une conséquence de l'excès de lubrifiant. 

Lorsque la quantité d'huile moteur est importante, la pression s'élève. Les joints peuvent céder sous cette augmentation de la pression d'huile et perdre en étanchéité. Une fuite d'huile peut alors être constatée. Si le moteur continue d'être sollicité, le lubrifiant peut venir à manquer, les pièces mécaniques ne seront pas lubrifiées convenablement et la surchauffe du moteur est à prévoir. 

L'excès d'huile moteur augmente aussi le risque d'obstruction du catalyseur. Cette pièce permet de filtrer les émissions de pollution dans l'environnement. L'infiltration de l'huile dans la chambre de combustion, puis dans le conduit d'échappement peut atteindre le convertisseur catalytique. Cela provoque un colmatage. Lorsque le catalyseur est bouché, le risque d'incendie augmente.

Risque si surplus de lubrifiant : combien de temps peut-on rouler avec un trop-plein d'huile moteur ?

Le trop-plein d'huile moteur peut générer des risques importants pour votre véhicule. Si vous constatez le moindre symptôme d'excès de lubrifiant, rendez-vous immédiatement auprès d'un professionnel. Évitez autant que possible de rouler avec votre voiture en sachant que le niveau d'huile moteur est excessif. 

Comment faire pour enlever un trop-plein d'huile moteur ?

Il existe des méthodes assez faciles que vous pouvez adopter pour retirer l'excès d'huile dans le moteur de votre voiture

Comment enlever de l'huile moteur quand il y en a trop ? 

Le retrait de l'excès d'huile dans le moteur de votre véhicule s'effectue en quelques étapes. Pour le réaliser, vous devez disposer d'une clé à molette et d'un récipient de vidange. 

  1. Commencez par surélever votre voiture ; 
  2. Ensuite, localisez le bouchon d'huile niché au fond du carter. Référez-vous au manuel d'entretien pour faciliter sa localisation ;
  3. Placez le récipient sous le bouchon d'huile ;
  4. Dévissez progressivement le bouchon jusqu'à ce que le lubrifiant s'écoule ; 
  5. Jetez régulièrement un œil au niveau d'huile au niveau de la jauge.

Comment retirer l'excédent d'huile moteur sans vidanger ? 

Il existe une autre solution pour éliminer l'excédent d'huile moteur sans avoir à procéder à la vidange. Pour ce faire, utilisez une seringue d'aspiration. L'opération s'effectue en quelques étapes simples : 

  1. Garez votre voiture sur une surface plane, éteignez le moteur et attendez environ une dizaine de minutes pour qu'il refroidisse ; 
  2. Vérifiez la jauge du carter et assurez-vous que le niveau dépasse la limite maximale ;
  3. Insérez la seringue d'aspiration dans le carter ;
  4. Aspirez le lubrifiant ;
  5. N'oubliez pas de vérifier régulièrement le niveau d'huile indiqué sur la jauge.

Trouver mon moteur d'occasion

Retrouvez un large choix de moteurs d'occasion pour votre véhicule
Publié le : 03/05/2023

Derniers articles

4.77
Très bien